Loin de vous
((J. Haurogné))

En vos terres riches et fertiles
Je n’ai pas pu m’enraciner
Vous étiez plaine disponible
Où j’aurais pu me reposer

J’ai cru à la fin du voyage
Le vent m’a de nouveau porté
Même s’il n’était qu’un orage
Il m’a sur sa route entraîné

Loin de vous
Loin de vous

J’ai voulu pendant un temps y croire
A vos caresses de l’été
Car vous m’aviez laissé voir
La promesse d’un champ de blé

Si de moment d’illusion
Aucune fleur n’a pu éclore
De notre impossible union
Mon cœur en garde le remords

Vous m’aviez offert la richesse
De vos terres à féconder
J’irai désormais sans cesse
Au gré d’amours inachevées

Cherchant en elles la tendresse
Incapable de la trouver
Portant avec moi la tristesse
De n’avoir pas su m’arrêter

Près de vous
Près de vous

©2007 jacqueshaurogne.com - tous droits réservés