IL EN RESTE ENCORE
(F.Lemarque/J.Haurogné-Garcia)

Il en reste encore des petits bouts
De ce paris d’antan
Où l’on peut s’offrir de sacré coups
De nostalgie vin blanc

On va s’reposer sur un banc
Du vieux square oublié
Où s’en viennent chercher leur becquée
Les piaffes, les oiseaux du quartier

Il en reste encore de petits bouts
De ces refrains d’amour
Qui viennent nous offrir de sacrés coups
De cafard certains jours

Était-ce un quatorze juillet
Ou bien un premier mai
Qu’jai posé mon premier baiser
Sur ta joue veloutée


Il m’en reste encore des petits bouts
De souvenirs heureux
J’ai gardé le parfum et le goût
D’ce temps merveilleux

Y avait pas d’musique pourtant le ciel
A fait jouer pour nous deux
Ses grandes orgues et ses arc-en-ciel
De la part du bon dieu


Il nous reste encore un sacré bout
De temps d’amour à deux
J’aimerai les vivre jusqu’au bout
Brûler de tous mes feux

Quand nos deux vies s’ront consommées
Consumées et usées
Nous d’viendrons pour l’éternité
Deux grains de poussière

Il en reste encore de petits bouts
De ces refrains d’amour
Qui viennent nous offrir de sacrés coups
De cafard certains jours



Était-ce un quatorze juillet
Ou bien un premier mai
Qu’jai posé mon premier baiser
Sur ta joue veloutée

Il m’en reste encore des petits bouts
De souvenirs heureux
J’ai gardé le parfum et le goût
D’ce temps merveilleux

Y avait pas d’musique pourtant le ciel
A fait jouer pour nous deux
Ses grandes orgues et ses arc-en-ciel
De la part du bon dieu

Réunis dans l’ombre et la lumière
D’un éternel été

Lalalalalalalal …

©2007 jacqueshaurogne.com - tous droits réservés